aller à la navigation

Il n’y a pas de plus grande illusion que la peur novembre 21 2008

Infos : , rétrolien

Extrait de
cover1000names_small.jpg

Nous pouvons seulement avoir peur de ce que nous croyons être - ce qu’il y a en nous-mêmes que nous n’avons pas rencontré avec lucidité. Si par exemple je pensais que vous pourriez me trouver ennuyeuse, cela me ferait peur, parce que je n’aurais pas questionné cette pensée. Ce ne sont donc pas les gens qui me font peur, c’est moi qui me fais peur toute seule. C’est mon boulot de me faire peur, jusqu’à ce que j’interroge cette peur pour moi-même. Le pire qui puisse m’arriver, c’est de penser que vous pensez à mon sujet ce que j’en pense moi-même.

Toute peur est comme cela. Elle est causée par le fait de croire ce que vous pensez - ni plus ni moins. […]

Vivre sans crainte est naturel quand vous avez questionné vos pensées. […] Quand vous questionnez votre mental, les pensées vont et viennent mais ne causent plus de stress parce que vous ne les croyez plus. Et vous réalisez instantanément que les pensées opposées pourraient être tout aussi justes. La réalité vous montre, dans cette paix mentale, qu’il n’y a pas de problèmes, que des solutions. Vous savez, au plus profond de vous-même, que quoi qu’il arrive, c’est ce qui doit arriver.

Byron Katie
A Thousand Names for Joy
(excerpt 1 / excerpt 2)

* * *

Pour en savoir plus en français, voir sur ce blog :
Stop à l’autoflagellation !


Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | 301 articles | blog Gratuit | Abus?